• Cette année j'ai un peu plus de recul sur les plans de travail j'ai donc changé un peu mon fonctionnement.

    Durant la 1ère période, je suis restée à mon bureau lors du temps de travail individuel ce qui me permet de voir tout ce qui se passe (qui travaille, qui ne lit pas les leçons, qui bloque). Ainsi j'appelle (ou ils viennent directement) les élèves qui ont besoin d'aide, je les guide dans les avancée du plan de travail etc.

    Je n'avais pas différencié les exigences à part pour une élève qui redouble, ils devaient tous faire le niveau 1 de partout en obligatoire puis avançaient selon leurs envies.

    Cette fois je différencie les niveaux obligatoires pour les faire progresser :

    - mes très forts qui terminent déjà les plans de travail doivent faire les niveaux 1, 2 et 3

    - une redoublante qui a du mal en numération doit la faire en entier et les niveaux 2 voire 3 selon ses points faibles

    - mes élèves les plus lents ou en difficulté iront jusqu'aux niveaux 2 (en minimum imposé)

     

    Pour matérialiser tout ceci aux élèves, j'ai entouré en rouge les niveaux à faire (cf photo) et j'ai reporté le tout sur ma fiche de suivi pour la classe.

     

    cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

    Individualiser les exigences au sein du plan de travail

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Pour le plan de travail les élèves vont obligatoirement les niveaux 1 et ensuite ils avancent les autres niveaux selon leurs envies et leurs "capacités". Le but étant qu'ils en fassent toujours un peu plus en quantité et qu'ils aillent plus loin dans les niveaux.

    Je cherchais un moyen de rendre visible ces progrès et j'ai opté pour des cercles divisés en 4 (correspondants aux 4 niveaux du plan de travail).

    Ainsi, à l'issu du plan de travail n°1, l'enfant colorie ce qu'il a fait : un bout de cercle si niveau 1 en grammaire, 2 bouts si niveaux 1 et 2 en vocabulaire et tout si niveaux 1 à 4 en calcul par exemple !

     

    Ma feuille de progrès

     

    Les documents pour la période 1 et 2

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Pour avoir une trace de l'avancement des élèves au sein d'un plan de travail et pour comparer l'avancement avec les autres plans de travail, voici une fiche de suivi !

    J'ai pris le même modèle que la collègue que je remplace mais il est moins joli car j'ai un niveau de difficulté en plus presque systématiquement !

    Il y a un tableau pour les CE2 et un pour les CM1.

    La ligne des mini-leçons est pour mettre une croix dans le cas où l'on fait une mini-leçon sur un niveau d'exercice en particulier.

    Je vous mets le document au format modifiable si vous souhaitez rajouter les prénoms de vos élèves, ou ajuster le nombre de lignes.

    Fiche de suivi collectif

    Télécharger « Suivi collectif pdt.odt »

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Je tâtonne encore sur les plans de travail car j'ai vu fonctionné plusieurs méthodes que ce soit en maternelle ou en cycle 3 et avec les remplacements je ne peux pas toujours tester ce que je voudrais etc.

    Il y a 2 ans, j'ai testé le plan de travail comme un moyen de gérer la partie entrainement et réinvestissement des notions avec accès à la correction une fois le plan de travail terminé.

    Là je rentre dans l'organisation de la collègue : le plan de travail en français et en mathématiques comme découverte (mini-leçon si besoin) et entrainement des notions avec 3 niveaux de difficulté dans les exercices. Système où les élèves écrivent au crayon à papier uniquement, et doivent avoir tout juste (ou corrigé toutes leurs erreurs) pour pouvoir passer au niveau suivant.

    J'aime son idée de niveaux de difficulté, de travail à corriger, la différenciation très facile, le respect des rythmes d'apprentissage de chacun (et il est trèsssssssssssss varié dans cette classe ! entre ceux qui sont en grosse difficulté, ceux qui ne sont pas bien rapides, et les très bons...pfiou !)

     

    Mes ptits trucs en plus

    - j'ai ajouté un 4ème niveau de difficulté car certains de mes élèves sont très forts et je veux les tirer vers le haut

    - pour le français, ils auront 2 exercices par niveau (sauf pour le 4ème niveau)

    - je vais continuer de couper en deux l'heure de PDT avec les 15 minutes de calcul mental pour qu'ils soufflent un peu !

    - j'ai rajouté le nombre d'essais effectués par niveau avant d'avoir l'exercice réussi (cela me parait important pour que les élèves se rendent compte qu'ils arrivent à faire les exercices plus facilement)

    - sur les fiches du PDT j'ai noté les objectifs de chaque exercice

    - je vais instaurer un temps de bilan à l'issu de la séance pour faire un point sur les mini-leçons nécessaires etc.

    - je veux qu'à la fin d'un PDT ou d'une période de PDT ils aient tous cette image d'eux-mêmes :

    Organisation

    Quelque soit la raison :

    - s'être dépassé

    - avoir fait des efforts

    - voir ses progrès etc.

     

    NEWS

    - après réflexion avec la collègue nous sommes repassées à un seul exercice par niveau

    - la conjugaison a été intégrée dans les plans de travail CE2 pour l'année 2014 - 2015

    - j'ai crée une feuille de progrès afin que les élèves (et leurs parents) voient l'évolution de leur travail (qu'ils essaient d'en faire toujours un petit peu plus, notamment pour les élèves en difficulté ou les plus lents qui gagneraient en rapidité)

    cf cet article pour plus de précisions : http://pepourlavie.eklablog.com/ma-feuille-de-progres-a112440948

     N'hésitez pas à partager votre fonctionnement !

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique