• Les tampons pour valoriser le travail quand on remplace...

    J'avais publié un article qui parlait de mes tampons sur : http://pepourlavie.eklablog.com/tampons-a49036654

    Je les utilisais toujours sur des remplacements un peu longs, au moins d'une semaine.

    Cette année, avec un sac du remplaçant plus grand, j'ai décidé de les emmener dès le 1er jour ! Effet garanti !!!

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Faire de l'anglais quand on est zil c'est juste "soooo cool !"

     

    Outils de zil : faire un projet d'anglais

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Je termine un remplacement long avec une classe que j'adore et j'ai voulu terminer par un petit jeu. J'ai comptabiliser les 15j restant d'école avec eux et j'ouvrais une case par jour.

    Chaque case comportait une énigme issue de http://monecole.fr/fonctionnement-de-classe/rituels/rituel-les-petites-nigmes-cycle-3

     

    La vie de zil : quitter un remplacement long

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Dans toutes les écoles les collègues ont un budget pour leur classe ou pour du collectif (imprimante, massicot, plastifieuse, cartouches d'impressions etc.). Quand on est zil, on n'a pas ce budget. Logique d'un côté me direz-vous puisque nous n'avons pas de classe fixe.

    Oui mais :

    - j'ai besoin de ramettes pour constituer ma mallette de zil

    - j'ai besoin d'une imprimante, de cartouches pour avoir mes jeux et supports

    - j'ai besoin d'une plastifieuse, de feuilles à plastifier et d'un massicot pour mes supports

    - j'ai besoin de plusieurs albums par niveaux pour mes différentes classes et je dois les renouveler régulièrement

    - j'ai besoin d'avoir une série de photocopies déjà prête pour quand j'arrive dans l'école

     

    Du coup :

    - qui paie ma ramette ? MOI

    - qui paie mon imprimante ? MOI

    - qui paie ma cartouche d'encre ? MOI

    - qui paie ma plastifieuse ? MOI

    - qui paie mes feuilles à plastifier ? MOI

    - qui paie mon massicot ? MOI

    - qui paie les albums de littérature jeunesse pour chaque niveau ? MOI

    (sans oublier ma trousse bien fournie, mes tampons et stickers d'encouragements, les ouvrages pédagogiques qui m'intéressent, des CD pour l'EPS, la musique ou l'anglais...)

     

    La vie de zil : ne pas avoir de budget

    Nos écoles de rattachement ont-elles un budget pour nous ? Non

    Aujourd'hui encore, j'ai racheté une plastifieuse car mon ancienne a rendu l'âme : 29,97 euro dépensés !

    C'est ça aussi la vie de zil...!

     

    Partager via Gmail Pin It

    11 commentaires
  • Plusieurs fois je me suis demandée ce que j'allais annoncer en arrivant aux élèves et au final ce que je fais le plus fréquemment c'est dire bonjour, que certaines choses ne seront pas pareil que d'habitude et les mettre au travail. Je précise quelques règles en expliquant qu'ils savent qu'à l'école on travaille en silence et qu'on lève la main.

     

    Outils de zil : la mise au travail rapide en cycle 3

     

     

    Pourquoi je les mets au travail rapidement ?

    - ils sont là pour travailler et c'est une façon de commencer à poser mon autorité

    - cela cadre les élèves et limite/évite la possibilité qu'ils fassent des bêtises/testent

     

    Qu'est-ce que je leur propose ?

    De l'analyse grammaticale ! Un moyen simple, rapide et efficace pour savoir où ils en sont dans les notions abordées et leurs points forts/faibles.

    Je copie deux phrases au tableau et je souligne d'une couleur les mots dont je veux la nature et d'une autre couleur ceux dont je veux la fonction.

    J'explique la consigne, ils la redisent/reformulent (comme ça pas de problème de "j'ai pas compris"... ^^)

    Ils font l'exercice sur cahier/feuille de classeur selon leurs outils comme ça je me positionne aussi pour la présentation (et je fais refaire si ce n'est pas correct : mode dragon ON !).

    Pendant que les élèves travaillent j'en profite pour jeter un œil au cahier journal, emploi du temps etc pour la suite de la journée.

    Une fois qu'ils ont terminé, nous mettons en commun les réponses en justifiant. Je leur demande d'utiliser le lexique spécifique à la grammaire (déterminant, nom etc.) et ils doivent prendre la correction (que je vérifie après).

    Bref cela les met d'entrée de jeu au travail, pose mes exigences et mon autorité. Je peux continuer en reprenant un point non compris par les élèves ou faire ce que la titulaire a laissé comme travail.

     

    Pour continuer si je n'ai rien de laissé par la titulaire, voici des ouvrages qui me permettent de couvrir toutes les notions pour un exercice à l'oral, pour du soutien etc. Très utile quand il n'y a pas de manuel sous la main...

     

    • Ces deux ouvrages sont complets, je les ai dans ma mallette de zil, ils me servent beaucoup ! On doit travailler sur les COD : pas de souci j'ai une banque d'exercices. Les CC ? idem etc. Cela évite également les "on l'a déjà fait" quand on prend leur manuel.

     

     

     

    • En plus, on peut avoir ceux-là; pour ma part j'ai celui de CE2 et de CM1. L'avantage c'est que c'est fin, léger et pas cher.

     

     

     

    • Pour les mathématiques voici mes fondamentaux : des calculs, des problèmes, sur tous les thèmes et regroupés par niveau CE ou CM. Ces deux ouvrages sont indispensables pour moi. Je n'ai pas besoin de chercher dans un ou des manuels (si double niveau) et donc je ne perds pas de temps (et donc je ne laisse pas la possibilité aux élèves de tester des choses...)

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique